Âmes sœurs

Lorsque Nathalie et Ninny créent NAT & NIN en 2005, elles n'ont que 19 et 25 ans. Enfants déjà, les deux sœurs passaient leurs journées dans l'atelier parisien de leurs parents, maîtres maroquiniers travaillant alors pour de célèbres Maisons françaises. C'est parmi les effluves de cuirs tannés de l'atelier de leurs parents, situé en plein de cœur de Paris que petites elles s'abandonnaient à leurs siestes sur les piles de peaux entassées dans un coin de la pièce, attendant d'être transformées. Imprégnées de cette atmosphère particulière, elles se laissent très tôt gagner par la passion familiale et décident de voler de leurs propres ailes en lançant leur propre marque de sacs à main.

"Sac-rément" inspirées

La voie semble toute tracée, d'autant que les deux sœurs ont hérité de leurs parents la passion du cuir - pleine de vachette made in Italy - et un savoir-faire irréprochable. Très vite, le bouche-à-oreille va faire son effet et les créatrices se font connaître dans la capitale grâce à la création de pièces intemporelles et colorées, conçues pour accueillir tout ce dont on ne se séparerait pour rien au monde, tous nos secrets et nos indispensables. L'allure est faussement ingénue, pétillante, bohème chic ; on joue la décontraction féminine et on saupoudre le tout d'une note vintage pleine de charme. Pour des sacs qui deviennent des compagnons de route, des confidents de tous les jours, des témoins de nos petites et grandes expériences de la vie au fur et à mesure que leur peau se patine.

De fil en aiguille

A l'automne 2012, les créatrices lancent pour la première fois leur collection de maroquinerie entièrement dédiée à l'homme, sous une ligne baptisée ANTONYME BY NAT & NIN. A l'origine de ce nom, Anthony, leur petit frère, qui participe à l'aventure avec ses aînées depuis leurs débuts. Des modèles de sacs au look simple mais aux détails originaux, aux aménagements intérieurs intelligents, créés pour accueillir toutes sortes de gadgets hi-tech. Une collection toute en élégance, sportivité et décontraction, d'inspiration urbaine et un brin "old school", qui donne un nouveau terrain d'expression aux créatrices.