Le cuir naturel : à fleur de peau

Les créatrices mettent un point d'honneur à sélectionner les plus belles peausseries italiennes, pleine fleur de vachette. Exit les traitements chimiques ! On opte pour des peaux naturelles au toucher souple et sensuel, un plaisir pour les doigts qui se plaisent à parcourir des textures au grain délicat, tantôt lisses ou veloutées. Cette fabrication faite dans le total respect de l'environnement et des peaux garantit un cuir authentique et non allergène, qui se sublime avec le temps et nous fascine dès qu'il se patine.

L'authenticité de ces cuirs révèle des petites imperfections visibles dans la peau (cicatrices, marques de croissance, variation de couleur ou du grain de la peau), qui sont tout à fait normales et n'altèrent en rien la qualité de la peau. La fleur est une partie noble du cuir, ayant conservé sa surface originelle. Ces « traces » ainsi que les éventuelles différentes nuances de couleurs de la peau sont des caractéristiques typiques des cuirs laissés à l'état naturel, qui rendent chaque pièce unique.

Conseils d'entretien

Le cuir est une matière naturelle qui peut se détériorer si aucun soin ne lui est apporté. A noter que le cuir naturel ne nécessite pas un entretien régulier. Avec le temps, il évolue et acquiert une patine : cette usure naturelle se manifeste par des variations de couleurs et de texture qui donnent au cuir tout son cachet et subliment son authenticité.

Afin de prolonger la vie du cuir naturel, il est vivement recommandé de le protéger en utilisant un imperméabilisant incolore avant toute utilisation (distance minimum lors de la vaporisation : 30 cm). Si le cuir a pris la pluie, veillez à le laisser sécher à l'air libre, naturellement. Cependant, il est fortement conseillé d'éviter les contacts prolongés avec l'eau, le soleil, la chaleur et les corps gras, sous peine de dommages irréversibles. Sans entretien ni précaution, le cuir peut évoluer de manière significative et prématurée (décoloration de la peau, taches). Sont également à éviter : les contacts avec les textiles bruts, qui peuvent causer des transferts de couleur et noircir le cuir de manière irréversible. Les couleurs claires et vives, plus délicates, sont à entretenir avec encore davantage de précaution : on évitera donc de porter un sac aux tons clairs sur un vêtement foncé, et vice versa. La poussière peut également être abrasive, raison pour laquelle sans utilisation régulière il est recommandé de conserver le sac dans sa housse de protection et dans un endroit propre, sec et aéré.

Les problèmes de taches doivent être traités très rapidement afin d'éviter que le revêtement du cuir ne soit rongé. L'eau et du savon doux pour les mains suffisent dans la plupart des cas (humidifiez légèrement la tache avec un chiffon propre, sans frotter, puis laisser sécher à l'air libre). Certains produits spécifiques à base d'ingrédients naturels peuvent également apporter une solution efficace. Néanmoins, il est conseillé de s'adresser à un spécialiste du cuir pour éviter tout dommage irréparable. Pour toute question à ce sujet, n'hésitez pas à nous contacter.